Aller au contenu principal Aide Panneau de contrôle

nord-isere.fr

le web pour tous

Accueil Actualités - Évènements - Concerts

Baptiste Frécon au pied levé

Intégré à l'équipe fanion dés la 1ère journée de championnat suite à la blessure du buteur Lilian Rostaing, Baptiste Frécon a pris sa chance et montré de belles dispositions mais la marge de progression est encore importante

C'est une histoire typiquement Ampuisaite. Baptiste Frécon a fait toutes ses armes à Ampuis depuis l'école de rugby jusqu'avec les juniors et l'entente du RVR. Un parcours pas très original mais qui traduit l'attachement du garçon à son club qui l'a vu grandir. Lors du dernier match amical avant le début du championnat, Lilian Rostaing, le buteur d'Ampuis, se blesse sérieusement à l'épaule. Sa saison est terminée. Sur ce même match, Romain Champet, lui aussi buteur potentiel, se blesse au genou (ligaments croisés). Eric Ballay, l'entraineur d'Ampuis, titularise donc Baptiste Frécon à l'arrière. Il prend naturellement le rôle de buteur qu'il avait dans les catégories inférieures. Lilian Rostaing a d'ailleurs été son entraineur au RVR (Rugby Viennois Rhodanien). Il connait bien le bonhomme : "C'est un garçon très athlétique que l'on a vu joué depuis l'école de rugby. C'est quand même un peu une tête de mûle avec un fort caractère. Il a encore trop tendance à vouloir sauver la patrie sans chercher le soutien de ses partenaires. Il a les qualités et les défauts de la jeunesse et se cherche encore. Il faut qu'il trouve sa méthode pour frapper au pied mais il prend conscience cette saison qu'il faut beaucoup travaillé pour trouver la régularité. Il a encore une grosse marge de progression mais il travaille beaucoup". Il n'empêche son début de saison a été prometteur. Pour son entraineur Eric Ballay c'est un joueur prometteur : "Il montre de bonnes choses. C'est un joueur plein de fougue mais il manque parfois de détermination. Il est jeune et ce n'est que par le travail qu'il arrivera à être un très bon joueur et régulier. Son intégration précipitée dans le groupe fanion a été une bonne chose pour lui mais j'aurais préféré une intégration moins brutale. C'est beaucoup de pression d'un seul coup pour un jeune joueur". Baptiste en est conscient à l'image de la fin de match contre Tavaux où il manque la pénalité de la gagne à la dernière seconde : "C'est en travaillant beaucoup que j'arriverai à pas faire d'erreur comme aujourd'hui." Avec un Johnny Wilkinson comme référence, Baptiste Frécon sait qu'il peut faire de grande chose avec son club avant de lorgner éventuellement sur un club de plus haut niveau

Batpiste Frécon
Batpiste Frécon

photo Hervé Coste